Toute l’équipe de la rédaction vous souhaite les meilleurs voeux 2021.

Change.org : Luttons contre les épandages aériens

Dans de nombreux départements français, les préfectures autorisent des épandages aériens de pesticides toxiques qui risquent de décimer les abeilles. C’est le cas du Lot où j’habite et où j’anime une association de protection de la nature.

J’ai décidé d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Le Préfet du Lot M. Gonzalez a ouvert une consultation publique sur le sujet, qui prend fin aujourd’hui. J’ai donc lancé une pétition urgente sur Change.org lui demandant d’interdire ces épandages dangereux. Et des milliers de voix pourraient le convaincre de prononcer l’interdiction.

Cliquez ici pour signer ma pétition

Le problème concerne toute la France. Alors que d’autres préfets cèdent à la pression des lobbys de l’agrochimie pour autoriser ces produits dangereux, une première victoire dans le Lot pourrait envoyer un signal fort remettant en cause l’ensemble des autorisations.

Cliquez ici pour rejoindre mon appel

Je sais combien les abeilles, garantes du maintien de la biodiversité, sont directement menacées par l’exposition aux pesticides utilisés dans l’agriculture. En raison de sa dangerosité pour la santé animale et humaine, l’épandage aérien de pesticides est d’ailleurs interdit en France depuis 2010. 

Mais un arrêté ministériel de 2011 autorise les préfets à accorder des dérogations, qui sont en train de devenir la norme: 800 demandes de dérogation ont été déposées dans le pays depuis le début de l’année, et plusieurs préfectures les ont déjà acceptées.

La pression est en train de monter : citoyens, apiculteurs et élus se mobilisent pour refuser ces épandages. C’est le cas dans le Lot où ensemble, nous remettrons ma pétition à la fin de la consultation publique. Avec votre aide, nous pouvons gagner.

Signez ma pétition demandant au Préfet du Lot d’interdire les épandages aériens de pesticides.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.